Press "Enter" to skip to content

La coupe des libations (planche maçonnique)

5/5 (1)

La coupe des libations en franc-maçonnerie : quelle signification, quel symbolisme ? Voici une planche sur le « calice de l’amertume ».

Peu après avoir été introduit en loge pour y subir les épreuves de l’initiation, le récipiendaire se voit invité à prêter un premier engagement formel sur la coupe des libations. Cet engagement précède le premier voyage initiatique (épreuve de l’Air).

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Monsieur, je dois exiger de vous un engagement formel, pris sur la Coupe des Libations. Consentez-vous à le contracter ?

LE RÉCIPIENDAIRE
Oui, Monsieur.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Frère Maître des Cérémonies, conduisez le Récipiendaire devant l’Autel des Serments et vous, Frère Expert, apportez la Coupe des Libations.

Le F. M. des Cér. conduit le Récipiendaire au pied de l’Or. ; le F. Exp. lui place une coupe remplie d’eau pure dans la main gauche, et dispose sa main droite sur leur cœur.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Monsieur, buvez un peu !

Maintenant, prononcez après moi ce Serment : « Je m’engage sur l’honneur au silence le plus absolu sur tous les genres d’épreuves que l’on pourra me faire subir ».

LE RECIPIENDAIRE répète l’engagement. Pendant ce temps-là, le F. Exp. verse discrètement un peu d’aloès dans leur coupe sans les enlever de la main du Récipiendaire.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE

Monsieur, acte est pris de votre Serment.
Maintenant buvez ! Buvez tout !

Le Récipiendaire s’exécute. Le F. Exp. enlève ensuite la coupe de la main du Récipiendaire.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE

Que ce breuvage, devenu amer, soit pour vous, Monsieur, le symbole de l’amertume et du remords que laisserait dans votre cœur le parjure qui aurait souillé vos lèvres, si vous manquiez à une parole aussi solennellement donnée.

Cependant, s’il vous restait quelque répugnance, quelque scrupule, vous êtes encore libre de vous retirer ; mais, je vous en avertis, bientôt vous ne le pourrez plus.

Rituel d’initiation Premier Degré REAA

La coupe des libations est aussi appelée « calice d’amertume », « breuvage d’amertume » ou encore « coupe amère ». C’est encore la « boisson d’oubli et de mémoire » dans certains rites.

Ce moment fort de l’initiation recèle un symbolisme très riche, qui touche à celui de l’eau, de la coupe et de la Connaissance.

Entrons dans le symbolisme et la signification de la coupe des libations.

La coupe des libations : symbolisme.

Le récipiendaire boit deux fois à la coupe :

  • une première fois en petite quantité : il s’agit d’eau pure,
  • une seconde fois en grande quantité : il s’agit de la même eau dans laquelle on a rajouté discrètement de la teinture mère d’aloès : le breuvage est devenu amer.

Il y a donc deux manières de boire :

  • la première est sobre, délicate, modérée. Elle représente la manière dont on doit recevoir les secrets de la connaissance, c’est-à-dire en conscience, de façon humble et désintéressée,
  • la seconde est immodérée, excessive, dévoyée. Elle renvoie au comportement de celui qui tente de profiter des secrets pour lui-même et évoque le péché : envie, orgueil, gourmandise, paresse… on pourrait ajouter à cette liste la curiosité, en lien direct avec les inscriptions présentes dans le cabinet de réflexion.

Ainsi, boire à la coupe de façon déréglée entraîne des conséquences immédiatement néfastes : amertume, déception, dégoût, sans oublier la honte du parjure.

Cette mauvaise expérience, qu’on pourrait qualifier de « leçon », fait penser au péché originel d’Adam et Eve qui, sur les conseils du serpent tentateur, croquent du fruit défendu de l’arbre de la Connaissance du bien et du mal, outrepassant l’interdiction divine.

Leur chute est inévitable : Adam et Eve auront à connaître la honte, le conflit, la peine au travail, la souffrance et la mort.

Le message semble clair : la Connaissance n’est pas un fruit que l’on consomme. On ne doit pas la rechercher pour son intérêt personnel. Elle est incompatible avec la curiosité, l’orgueil, le désir et la facilité.

Le symbolisme de l’eau.

L’eau, dans son aspect le plus pur, symbolise le miroir de l’âme, donc la connaissance de soi. Elle évoque aussi la « réflexion ». Elle contient la Connaissance au sens le plus noble du terme, sans doute parce qu’elle laisse passer la Lumière.

L’eau contenue dans la coupe des libations est aussi synonyme de régénérescence, de vie nouvelle voire éternelle. Dans de nombreuses traditions, boire à la « source », c’est abandonner son ancien « moi » pour entrer dans un monde de vérité, de bonheur et de paix.

Lire aussi notre article sur le symbolisme de l’eau.

Le symbolisme de la coupe.

Dans la plupart des traditions, la coupe évoque l’abondance et l’immortalité. C’est notamment le cas pour la coupe du Graal, censée avoir contenu le sang du Christ, principe de toute vie.

Boire à la coupe, c’est abandonner son individualité pour s’unir à ce qui nous dépasse. C’est renoncer à ses ambitions personnelles pour fusionner avec le Tout. C’est ainsi que la peur de la mort disparaît : voilà la véritable signification de la vie éternelle.

Le symbolisme de la coupe est aussi à mettre en lien avec celui du cercle, du crâne, du coeur ou encore celui de l’Eucharistie.

Conclusion sur le calice d’amertume.

Que signifie boire la coupe amère ? Rappelons que c’est pour contracter un engagement formel que le récipiendaire est invité à boire à la coupe des libations : il s’engage à rester silencieux sur les épreuves de l’initiation qu’il va vivre.

Par ce vœu de silence, accompli la main droite sur le coeur, le récipiendaire renonce à ses mauvais penchants, à ses idées noires, à ses vices.

Boire au calice de l’amertume, c’est recevoir une mise en garde : c’est un avant-goût de la honte et du remords qui envahiraient celui qui serait venu uniquement par curiosité, ou pour accéder à des secrets auxquels il n’aurait pas droit.

Voilà donc la sanction du mensonge, qui à ce stade, est considéré comme la pire des trahisons.

Au final, la coupe des libations constitue un test et une épreuve de vérité ; elle est un point de bascule au cours de la cérémonie d’initiation : le récipiendaire est confronté pour la première fois à son Devoir de sincérité et de fidélité. Dès lors qu’il a connu cette expérience amère, il peut s’engager fermement sur la voie du progrès spirituel.

Citations ou proverbes sur la coupe des libations.

Chacun boit la Coupe à hauteur de ses lèvres.

Il y a loin de la coupe aux lèvres.

Voir aussi notre liste de planches au grade d’Apprenti ainsi que le rituel d’initiation au 1er degré REAA.

Modif. le 14 novembre 2021

Vous pouvez noter cet article !

Cookie Consent with Real Cookie Banner
%d blogueurs aiment cette page :