Press "Enter" to skip to content

Rituel du 2ème degré REAA : ouverture et fermeture des travaux

5/5 (1)

Rituel du 2ème degré REAA, ou rituel du grade de Compagnon : version complète ci-dessous.

Ce rituel s’articule en trois parties :

  • disposition de la loge,
  • ouverture des travaux,
  • fermeture des travaux.

Voici donc le rituel du 2ème degré REAA.

Voir aussi notre article : Liste de planches maçonniques pour compagnons.

Consultez aussi :

Rituel 2ème degré REAA : disposition de la loge.

Eléments complémentaires à ceux prévus au 1er degré :

Le tableau de loge présentant les principaux symboles du 2ème degré est tracé ou découvert sur celui du 1er degré déjà placé sur le pavé mosaïque.

L’Équerre et le Compas sont, au cours de l’ouverture des travaux, entrecroisés sur le V.L.S., la branche du Compas apparente étant celle du midi, c’est-à-dire du côté des Compagnons.

Une Étoile Flamboyante à cinq branches portant en son milieu la lettre G est disposée à l’Orient.

À l’Orient, le Delta Rayonnant reste illuminé.

Le sens de circulation dextrorsum est régulièrement suivi dès le début de l’Ouverture des travaux au 2ème degré.

En aucune façon les travaux ne peuvent être ouverts au 2ème degré sans qu’il n’ait été procédé à l’ouverture des travaux au 1er degré.

Rituel 2ème degré REAA : ouverture des travaux.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
(coup de maillet)
Mes Frères, nous allons procéder à l’Ouverture des Travaux au Deuxième Degré.
Frère Maître des Cérémonies, veuillez conduire les Frères Apprentis sur le Parvis.

LE MAÎTRE DES CÉRÉMONIES
Frères Apprentis, veuillez-vous lever, vous mettre à l’Ordre et me suivre.

Le Maître des Cérémonies conduit les Apprentis entre les Colonnes, qui saluent rituellement le V.M., puis se tournent dextrorsum pour sortir et couvrir la Loge sans se remettre à l’Ordre.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Frère Second Surveillant, quel âge avez-vous ?

LE SECOND SURVEILLANT
3 ans, Vénérable Maître.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Allez-vous plus loin ?

LE SECOND SURVEILLANT
Éprouvez-moi.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Par quel instrument d’architecture désirez-vous être éprouvé ?

LE SECOND SURVEILLANT
Par l’Équerre.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Seriez-vous Compagnon ?

LE SECOND SURVEILLANT
J’ai vu l’Étoile Flamboyante.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Frère Premier Surveillant, quel est votre devoir en Loge de Compagnon ?

LE PREMIER SURVEILLANT
C’est de m’assurer que tous les Frères qui décorent les Colonnes sont Compagnons Francs-Maçons.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Assurez-vous-en donc, Frère Premier Surveillant, et rendez-m’en compte.
Frère Maître des Cérémonies, veuillez précéder le Frère Premier Surveillant.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
(coup de maillet)
Debout mes Frères, face à l’Orient, à l’Ordre d’Apprenti.
Vous vous mettrez à l’Ordre de Compagnon au passage du Frère Premier Surveillant.

Le V.M. se lève. Tous les Frères font de même et se tournent vers l’Orient.
Le 1er Surveillant, muni de son Maillet, et précédé du Maître des Cérémonies porteur de la Canne, fait le tour de la Loge dextrorsum.
Chaque Frère se met à l’Ordre de Compagnon lorsque le 1er Surveillant arrive à sa hauteur.
Tourné vers l’Orient au passage du 1er Surveillant, l’Expert se met à l’Ordre en présentant l’Épée en main droite, pointe en haut, garde au col.
Le Maître des Cérémonies et le 1er Surveillant regagnent ensuite leur place et restent à l’Ordre.

LE PREMIER SURVEILLANT
(coup de maillet)
Vénérable Maître, tous les Frères qui décorent les Colonnes du Septentrion et du Midi sont Compagnons Francs-Maçons.

À ce moment, les Frères qui sont à l’Orient se mettent à l’Ordre de Compagnon.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Il en est de même à l’Orient.

(coup de maillet)
Mes Frères, face au Centre de la Loge.
Frère Expert et Frère Maître des Cérémonies, remplissez votre office.

Le Maître des Cérémonies installe et allume l’Étoile Flamboyante.
L’Expert s’approche de l’Autel des Serments et entrelace le Compas et l’Équerre sur le V.L.S., de manière que la branche du compas côté Midi recouvre la branche de l’Équerre.
Puis il trace ou déploie le Tableau de Compagnon sur celui d’Apprenti en se plaçant coté Septentrion.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
(coup de maillet)
Prenez place, mes Frères !
Frère Second Surveillant, quel âge avez-vous ?

LE SECOND SURVEILLANT
5 ans Vénérable Maître.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Frère Second Surveillant, à quelle heure les Compagnons Francs-Maçons ont-ils coutume d’ouvrir leurs Travaux ?

LE SECOND SURVEILLANT
À Midi, Vénérable Maître.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Frère Second Surveillant, quelle heure est-il ?

LE SECOND SURVEILLANT
Il est Midi plein, Vénérable Maître.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
(coup de maillet)
Frère Expert, veuillez monter à l’Orient pour recevoir de moi l’Attouchement et le Mot que vous porterez au Frère Premier Surveillant.

L’Expert se déplace dextrorsum, épée en main droite, garde au col. Il gravit les marches de l’Orient. En arrivant devant le V.M., toujours à l’ordre, il passe l’épée en main gauche puis la dirige pointe en bas.

Le V. M. fait le Signe Pénal et communique à l’Expert l’Attouchement et le Mot. Le V.M. reste debout à l’Ordre à son Plateau. L’Expert reprend l’épée en main droite, garde au col. Il descend les marches de l’Orient, rejoint dextrorsum le Plateau du 1er Surveillant et lui transmet, en la même forme rituelle, l’Attouchement et le Mot Sacré prononcé à voix basse.

Le 1er Surveillant reste debout à l’Ordre à son Plateau.

L’Expert rejoint ensuite sa place où il reste à l’Ordre.

LE PREMIER SURVEILLANT, s’adressant au Maître des Cérémonies
Frère Maître des Cérémonies, veuillez recevoir de moi l’Attouchement et le Mot que vous porterez au Frère Second Surveillant.

Le Maître des Cérémonies se lève, gagne le Plateau du 1er Surveillant. Il passe sa Canne en main gauche et se met à l’Ordre.
Le 1er Surveillant fait le Signe Pénal et communique en la forme rituelle
l’Attouchement et le Mot Sacré. Il rejoint son Plateau où il reste à l’Ordre.
Le Maître des Cérémonies se rend dextrorsum au Plateau du 2nd Surveillant, et lui transmet en la même forme rituelle l’Attouchement et le Mot Sacré.

Le Maître des Cérémonies rejoint ensuite sa place où il se tient à l’Ordre.
Le 2nd Surveillant rejoint son Plateau où il se tient à l’Ordre.

LE SECOND SURVEILLANT
(coup de maillet)
Vénérable Maître, tout est Juste et Parfait.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE, toujours à l’ordre
(coup de maillet)
Frères Officiers prenez place !
(coup de maillet)
Puisqu’il est l’heure, que nous avons l’âge et que nous possédons le Mot, tout est conforme au Rite. Frères Premier et Second Surveillants, veuillez informer les Frères qui sont sur vos Colonnes, comme j’en informe ceux qui siègent à l’Orient, que je vais ouvrir les Travaux de cette Respectable Loge de Saint Jean, au Deuxième Degré du Rite Écossais Ancien et Accepté, afin d’avancer dans les voies de la Sagesse et de la Connaissance, et que je les prie à cet effet de se joindre à vous et à moi.

LE PREMIER SURVEILLANT
(coup de maillet)
Frère Second Surveillant, Frères qui décorez la Colonne du Midi, le Vénérable Maître vous invite à vous joindre à lui pour ouvrir les Travaux au Deuxième Degré du Rite Écossais Ancien et Accepté, afin d’avancer dans les voies de la Sagesse et de la Connaissance.

LE SECOND SURVEILLANT
(coup de maillet)
Frères qui décorez la Colonne du Septentrion, le Vénérable Maître vous invite à vous joindre à lui pour ouvrir les Travaux au Deuxième Degré du Rite Écossais Ancien et Accepté, afin d’avancer dans les voies de la Sagesse et de la Connaissance.

LE PREMIER SURVEILLANT
L’annonce est faite Vénérable Maître.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
(coup de maillet)
Debout et à l’Ordre, mes Frères !

Les Frères se lèvent, face au Tableau de Loge. Le V.M. frappe cinq coups de Maillet, repris par les 1er et 2nd Surveillants. Les 1er et 2nd Surveillant posent leur maillet et se mettent à l’Ordre.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Frères Expert et Maître des Cérémonies, veuillez m’assister. Formez l’Équerre avec l’Épée et la Canne au-dessus de l’Autel des Serments.

Le V.M. prend l’Épée Flamboyante dans la main gauche et le Maillet dans la main droite et les présente bras levés et écartés.

À la gloire du Grand Architecte de l’Univers,
Au nom de la Franc-Maçonnerie Universelle,
Et sous les auspices de …,
En vertu des Pouvoirs qui m’ont été conférés,
Je déclare rituellement ouverte, au Grade de Compagnon,
Deuxième Degré du Rite Écossais Ancien et Accepté,
Cette Respectable Loge de …
Constituée à l’Orient de …
Sous le numéro…..
Et le titre distinctif …

Le V.M. repose l’Épée Flamboyante et le Maillet sur son Plateau et se met à l’Ordre.

À moi, mes Frères !
Par le Signe,
La Batterie,
L’Acclamation écossaise et la Devise Houzzai – Houzzai – Houzzai  – Liberté – Égalité – Fraternité !

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
(coup de maillet)
Prenez place mes Frères !
Frère Secrétaire, veuillez donner lecture de la planche tracée de nos derniers Travaux en Loge de Compagnons.

LE FRÈRE SECRÉTAIRE en donne lecture.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Mes Frères avez-vous des observations à présenter sur la rédaction de la planche tracée de nos derniers Travaux ?

La parole circule sur l’une et l’autre Colonne.
Un Frère qui veut proposer des rectifications lève franchement la main, pouce en équerre, pour attirer l’attention du Surveillant de sa Colonne. Celui-ci en avertit le V.M. qui accorde lui-même directement la parole au Frère.
Lorsque toutes les observations ont été entendues et reconnues fondées, et lorsque le silence règne sur les Colonnes :

LE PREMIER SURVEILLANT
(coup de maillet)
Vénérable Maître, le silence règne sur l’une et l’autre Colonne.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Après avoir fait circuler la parole à l’Orient, dit :
Il en est de même à l’Orient. J’invite le Frère Orateur à donner ses conclusions.

L’ORATEUR
Si aucune observation n’a été retenue :

Attendu qu’aucun des Frères ici présents n’a formulé d’observation sur la rédaction de la planche tracée qui vient de nous être lue, qu’il plaise à cette Respectable Loge de l’approuver.
Ou si des rectifications ont été retenues :

Compte tenu des observations qui viennent d’être formulées sur la rédaction de la planche tracée qui vient de nous être lue, et sous réserve des rectifications notées par le Frère Secrétaire, qu’il plaise à cette Respectable Loge de l’approuver.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Que ceux qui approuvent les conclusions du Frère Orateur le manifestent en levant la main à mon coup de maillet.

(coup de maillet)
Vote des participants

Avis contraires ?
(coup de maillet)

VÉNÉRABLE MAÎTRE
La planche tracée de nos derniers Travaux est adoptée. Il en sera fait mention dans celle de ce jour.

Le V.M. donne communication de la correspondance.

Fermeture des travaux au 2ème degré.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
(coup de maillet)
Mes Frères, l’ordre du jour est épuisé. Avant de fermer les Travaux, je suis prêt à donner la parole à ceux d’entre vous qui auraient quelque proposition à présenter dans l’intérêt de l’ordre maçonnique en général ou de cette Respectable Loge de Compagnons en particulier.

LE PREMIER SURVEILLANT
(coup de maillet)
Frère Second Surveillant, Frères qui décorez la Colonne du Midi, avez-vous quelque proposition à présenter dans l’intérêt de l’Ordre Maçonnique en général ou de cette Respectable Loge de Compagnons en particulier ?

LE SECOND SURVEILLANT
(coup de maillet)
Frères qui décorez la Colonne du Septentrion, avez-vous quelque proposition à présenter dans l’intérêt de l’Ordre Maçonnique en général ou de cette Respectable Loge de Compagnons en particulier ?

S’ils le souhaitent, les Frères demandent la parole à leur Surveillant. Le V.M. accorde la parole en premier lieu et uniquement aux Frères qui sont sur les Colonnes.

Après avoir constaté qu’il n’y a plus de demande de prise de parole sur les Colonnes :

LE PREMIER SURVEILLANT
(coup de maillet)
Vénérable Maître, le silence règne sur l’une et l’autre Colonne.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Le V.M. donne alors la parole à l’Orient aux Frères qui le souhaitent. Après avoir constaté qu’il n’y a plus de demande de parole :

Il en est de même à l’Orient.
Nous allons donc clore les Travaux au Deuxième Degré. Frère Second Surveillant, où les Compagnons Francs-Maçons reçoivent-ils leur salaire ?

LE SECOND SURVEILLANT
À la colonne J, Vénérable Maître.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Frère Premier Surveillant, les ouvriers sont-ils contents et satisfaits ?

LE PREMIER SURVEILLANT
Vénérable Maître, ils le témoignent par leur silence sur l’une et l’autre Colonne.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Frère Premier Surveillant, à quelle heure les Compagnons Francs-Maçons ont-ils coutume de fermer leurs Travaux ?

LE PREMIER SURVEILLANT
À minuit, Vénérable Maître

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Frère Premier Surveillant, quelle heure est-il ?

LE PREMIER SURVEILLANT
Il est Minuit plein, Vénérable Maître.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Il est donc l’heure de les renvoyer. Puissent-ils continuer à travailler ainsi dans la liberté, la ferveur et la joie.
Frères Premier et Second Surveillants, veuillez-vous joindre à moi pour fermer cette Respectable Loge de Compagnons.
(coup de maillet)
Debout et à l’Ordre, mes Frères !

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE frappe cinq coups.

LE PREMIER SURVEILLANT frappe cinq coups.

LE SECOND SURVEILLANT frappe cinq coups.

Les Frères Surveillants reposent leur Maillet et se mettent à l’Ordre.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Frères Expert et Frère Maître des Cérémonies, formez l’Équerre avec l’Épée et la Canne au-dessus de l’Autel des Serments.

Le V.M. prend l’Épée Flamboyante dans la main gauche et le Maillet dans la main droite. Il les présente bras levés et écartés.

À la gloire du Grand Architecte de l’Univers,
Au nom de la Franc-Maçonnerie Universelle
Et sous les auspices de … (obédience),
En vertu des Pouvoirs qui m’ont été conférés
Je déclare fermée, au Grade de Compagnon,
Deuxième Degré du Rite Écossais Ancien et Accepté,
Cette Respectable Loge de …
Constituée à l’Orient de …
Sous le numéro …
Et le titre distinctif …

Après avoir reposé l’Épée Flamboyante et le Maillet sur son Plateau, le V.M. se met à l’Ordre.

À moi mes Frères !
Par le Signe,
La Batterie,
L’Acclamation écossaise et la Devise
Houzzai – Houzzai – Houzzai
Liberté – Égalité – Fraternité !

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
(coup de maillet)
Mes Frères, nous sommes maintenant à l’Ordre du Premier Degré.
Frère Expert et Frère Maître des Cérémonies, remplissez votre office.

L’Expert muni de son Épée se rend à l’Autel des Serments, rétablit l’Équerre sur le Compas et en se plaçant côté Midi, efface le Tableau du 2ème Degré.
Le Maître des Cérémonies éteint ou enlève l’Étoile Flamboyante.
Ces deux Officiers regagnent leurs places respectives.

(coup de maillet)
Prenez place, mes Frères !

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE
Frère Maître des Cérémonies, veuillez aller quérir les Frères Apprentis sur le Parvis.

FERMETURE DES TRAVAUX AU PREMIER DEGRÉ.

Voir aussi : 

Modif. le 14 octobre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :