JePense.org

Le symbolisme du chiffre 10

symbolisme du chiffre 10

Le symbolisme du chiffre 10 : quelle signification ? A quoi correspond le 10 sur le plan spirituel, religieux, anagogique ou ésotérique ? Quel sens caché ?

Le chiffre 10 est particulièrement riche sur le plan symbolique. Il marque la fin de la série décimale : il est l’aboutissement, la complétude. Il représente le maximum, le compte rond, la meilleure note. C’est donc le chiffre de l’accomplissement et du retour à l’unité.

Mais le chiffre 10 marque aussi le commencement d’une nouvelle série ; il porte en lui la dynamique des cycles. En tant que 5+5, il est à la fois évolution et involution.

10 est composé du 0 et du 1, deux chiffres qui forment le premier « couple cosmique » :

On retrouve ici les deux aspects fondamentaux de l’univers : l’esprit et la matière. Ainsi le chiffre 10 exprime autant l’unité que la dualité.

En réalité, le chiffre 10 réconcilie les deux énergies primordiales : à ce titre, il constitue peut-être l’aboutissement du chemin spirituel, la clé de compréhension du mystère cosmique et divin.

Entrons dans le symbolisme du chiffre 10.

Le symbolisme du chiffre 10 : la Tétraktys.

Le chiffre 10 est avant tout celui de la célèbre Tétraktys pythagoricienne, doctrine qui offre sans aucun doute l’éclairage le plus complet sur ce chiffre.

Le chiffre 10 et la Tétraktys de Pythagore.

La Tétraktys (ou tétrade) constitue, selon Pythagore, le modèle le plus abouti de la création.

La Tétraktys est la somme décomposée des quatre premiers nombres décimaux (1+2+3+4), donnant le nombre parfait 10. Elle peut être représentée sous une forme triangulaire comportant quatre rangées de points :

A travers la Tétraktys, on comprend que le chiffre 10 est composé :

Ainsi, la Tétraktys offre une image unitaire et organisée du monde, opposée au chaos. Le chiffre 10 comporte en lui tous les aspects du cosmos. Pour les adeptes de la secte pythagoricienne, il décrit les relations entre arithmétique, géométrie, astrologie et musique. Il est donc le symbole même de la perfection.

Remarque : 10 est le quatrième nombre triangulaire, les trois premiers étant 1, 3 et 6 (dont la somme fait 10) :

Le chiffre 10 : l’homme initié.

La secte pythagoricienne était fondée sur la science cachée des nombres. Pour accéder aux mystères, il fallait être initié et prêter serment sur le chiffre 10 : Par Pythagore, qui a trouvé la Tétraktys de notre sagesse, Source qui contient en elle les racines de la nature éternelle.

Etre initié au chiffre 10, c’est accéder à l’ultime Connaissance. C’est prendre conscience de la perfection de l’univers, mais aussi de la perfection en soi.

L’initié est celui qui réussit à trouver sa place dans le cosmos, brisant l’illusion de la séparation. Il devient un être de lumière en parvenant à réconcilier son universalité et son individualité.

C’est bien ce que Pythagore décrit dans ses Vers d’or : « Ces quatre nombres qui, réunis par l’addition, produisent le nombre dix, constituent l’Etre, tant universel que particulier. »

Le chiffre 10 est aussi 2×5. Or 5 est le chiffre de l’initié à travers le symbolisme de pentagramme. La valeur 2×5 peut donc représenter l’homme doublement initié : pleinement conscient, il a spiritualisé son corps ; pleinement vivant, il a matérialisé son esprit.

L’édifice achevé.

La Tétraktys représente un triangle debout, symbole de l’édifice achevé. Cet édifice, c’est le cosmos, la société, ou encore l’homme éveillé.

On retrouve le symbole du triangle maçonnique : le delta lumineux représente le Grand Architecte de l’Univers, autrement dit l’ultime mystère.

Le chiffre 10 dans la Bible.

Dans la Bible, le chiffre 10 renvoie :

Le symbolisme du chiffre 10 en numérologie et dans la Kabbale.

Symboliquement, les 4 lettres du tétragramme peuvent être mise en correspondance avec le chiffre 4 vu comme base de la Tétraktys. Pour certains, l’enseignement pythagoricien aurait directement alimenté les principes de la Kabbale primitive.

Enfin, soulignons la présence du chiffre 10 dans la Kabbale à travers les 10 Sephiroth de l’arbre de vie, qui peuvent là encore être connectées aux principes pythagoriciens.

Site ouvert et humaniste, JePense.org vit grâce à vos dons.
Cliquez ici si vous souhaitez faire un don sécurisé :

Pour aller plus loin :

Lire aussi nos articles :

Quitter la version mobile