JePense.org

L’hindouisme : religion ou philosophie ?

hindouisme religion ou philosophie

L’hindouisme : religion ou philosophie ? Quel type de spiritualité ? Quels sont les fondements de l’hindouisme ? Comment définir l’hindouisme ?

L’hindouisme est l’une des religions les plus anciennes du monde. C’est la troisième religion en nombre de fidèles après le christianisme et l’Islam.

La spiritualité hindoue est fondée sur les Vedas, recueils de textes formant la “connaissance révélée”.

Les Védas comportent quatre textes majeurs (le Rig-Veda, le Samaveda, le Yajurveda et le Atharvaveda) qui ont été rédigés en sanskrit aux IIème et Ier millénaires avant notre ère ; ils étaient auparavant transmis oralement par les brahmanes (membres de la caste sacerdotale dépositaires de la Tradition), d’initié à initié.

On confond souvent védisme, brahmanisme et hindouisme. Ces termes représentent en fait trois phases de l’évolution de l’hindouisme :

Remarque : le terme “brahmanisme” a en réalité plusieurs sens : période de l’hindouisme, il peut désigner le système rituel de la culture védique, ou bien des courants particuliers de l’hindouisme actuel (tantrisme, shivaïsme, écoles orthodoxes…), ou encore le culte des brahmanes.

Au final, l’hindouisme peut être défini comme un courant spirituel et culturel fondé sur les Vedas et l’autorité des brahmanes. Ces derniers sont les dépositaires et les garants de la connaissance sacrée, de la loi morale et des rituels.

Voyons plus en détails si l’hindouisme est une religion ou une philosophie.

L’hindouisme : religion ou philosophie ?

Tentons d’abord de définir ces termes :

L’hindouisme : une religion ?

L’hindouisme pas à proprement parler une religion : en effet, on ne constate ni dogme, ni clergé, ni fondateur qui aurait pu faire l’objet d’un culte.

Cependant, il existe dans l’hindouisme une mythologie ainsi qu’un grand nombre de divinités, même s’il n’existe aucune obligation de les adorer.

Remarque : Rappelons que la trinité hindoue, issue du dieu créateur Brahman, se compose de Brahma, de Vishnu et de Shiva. Brahman est le Dieu absolu, la puissance éternelle, infinie, la conscience supérieure, la réalité suprême, ou encore la présence supracosmique.

De plus, les Vedas sont considérés comme un texte sacré, révélé par le Brahman. Les rituels, eux-aussi sacrés, peuvent faire penser à ceux d’une religion (offrandes, purifications, récitation de mantras, prières…).

L’hindouisme : une philosophie ?

D’un autre côté, l’hindouisme peut être assimilé à une philosophie ou un ensemble de philosophies, dont le but est d’atteindre la vérité et la sagesse.

La philosophie hindoue est teintée de tolérance et respecte le point de vue de l’autre ; elle est d’une grande ouverture et d’une grande richesse.

Il n’existe non pas une mais plusieurs écoles de philosophie hindouiste, qui abordent les mêmes thèmes mais n’apportent pas toujours les mêmes réponses.

Parmi les thèmes abordés : la cosmologie, l’ontologie, la réalité, la vérité, la nature de nos perceptions, la logique, la souffrance, la morale, la matière, le fonctionnement du mental, etc.

Les 6 grandes écoles de philosophie religieuse orthodoxe (ou “astika”, c’est-à-dire reconnaissant l’autorité des Vedas), qui visent toutes à la libération et au salut de l’âme (délivrance du cycle des renaissances ou samsara) sont les suivantes :

  1. la Mimamsa : système tourné vers l’éclaircissement du Veda, la recherche et l’exégèse,
  2. le Nyaya : système de pensée logique, base d’un raisonnement valide,
  3. le Samkhya : système qui propose une analyse rationnelle de la réalité par une rencontre entre notre nature originelle et notre conscience,
  4. le Yoga : discipline intellectuelle et physique dont le but est d’aider l’individu à traverser la souffrance, à trouver l’unité et la joie,
  5. le Vaisesika : système qui propose une analyse de toute chose selon différents critères de substance, d’évolution ou de lien,
  6. le Vedanta (littéralement : “connaissance suprême”) : système philosophique fondé sur le principe de correspondance entre l’atman (le vrai Soi) et le Brahman (le Principe supérieur).

Rappelons toutefois que la philosophie hindoue se fonde exclusivement sur les Vedas comme base du raisonnement.

Notons enfin que le principe de la réincarnation est rarement remis en cause.

Conclusion : l’hindouisme est-il une religion ou une philosophie ?

A la fois religion et philosophie, l’hindouisme est une spiritualité, dans le sens d’un chemin d’élévation personnelle.

Emprunter cette voie spirituelle nécessite un effort particulier, qui touche à l’intime de soi. D’ailleurs, l’hindouisme reconnaît qu’il existe plusieurs voies ou manières d’accéder au salut (“moksha”).

Mais cette spiritualité est rattachée à une histoire, des textes, une culture et des rituels bien particuliers, même s’il n’y a pas de clergé organisé ni de dogme prégnant…

Lire aussi notre article : Le bouddhisme, religion ou philosophie ?

Exit mobile version