JePense.org

L’hexagone : symbolisme et sens caché

hexagone symbolisme interprétation

L’hexagone et son symbolisme : quelle signification spirituelle et ésotérique ? Quel sens caché ? Voici une interprétation de cette figure sacrée.

L’hexagone est un polygone à six côtés et six sommets. Lorsqu’il est régulier, ses six côtés sont de la même longueur et ses angles internes font tous 120°.

Objet sacré, l’hexagone offre une image de régularité et de perfection. Nous allons voir qu’il s’agit d’une figure remarquable à plus d’un titre.

L’hexagone peut être représenté selon deux orientations : debout (en équilibre sur une pointe) ou posé. Dans le premier cas, il évoque l’étoile à six branches. Dans le second cas, il rappelle la stabilité du carré :

L’hexagone évoque en premier lieu l’édifice et la construction : en effet, les hexagones s’imbriquent parfaitement, à l’image des alvéoles de la ruche :

L’hexagone renvoie à d’autres formes ou figures géométriques, notamment:

L’image ci-dessous représente des hexagones imbriqués. On peut aussi y voir une série de cubes formés chacun par trois losanges réguliers :

Entrons dans le symbolisme de l’hexagone et découvrons son sens caché.

L’hexagone : symbolisme et sens caché.

L’hexagone est le pendant du Sceau de Salomon (Etoile de David ou hexagramme), objet ésotérique majeur. En effet, le Sceau de Salomon s’inscrit dans un hexagone parfait :

Constitué de deux triangles entrecroisés (l’un droit et l’autre inversé), le Sceau de Salomon symbolise l’union de deux principes à la fois opposés et complémentaires : c’est la rencontre de l’esprit et de la matière, de l’actif et du passif, du haut et du bas, ou encore, en alchimie, l’union du Soleil et de la Lune, du Feu et de l’Eau.

C’est aussi l’Alliance de l’Homme avec Dieu, thème majeur de l’Ancien Testament.

Ainsi, le sceau de Salomon réduit le multiple à l’Un ; il réconcilie unité et dualité.

En épousant ses contours, l’hexagone hérite des caractéristiques symboliques du Sceau de Salomon : il est, au même titre que ce dernier, le signe de la Connaissance sacrée et de la sagesse.

L’hexagone et le chrisme.

L’hexagone est aussi à mettre en relation avec le symbolisme de la croix, en particulier le chrisme dont il relie les extrémités.

Le chrisme est une croix à six branches, rendue célèbre par la vision de Constantin sur le pont Milvius :

Symbole de Jésus-Christ (le chrisme est formé des lettres I et X : iota et khi, initiales de Jésus-Christ), le chrisme évoque la roue solaire, la roue de la vie ou encore l’arbre de vie. On peut aussi y voir une croix horizontale traversée par l’axe du monde.

L’hexagone et le symbolisme des chiffres.

L’hexagone est intimement lié au symbolisme du chiffre 3 (3 losanges le composent), du chiffre 6 (6 sommets, 6 côtés, 6 axes de symétrie, 6 directions de l’espace, 6 faces du cube, 6 branches du chrisme ou du Sceau de Salomon) et du chiffre 60 (6 angles à 60° à partir du centre).

Chiffre pair, le 6 contient en lui-même deux choses identiques et distinctes : il représente l’union, l’équilibre, la symétrie et l’harmonie. Il évoque la rencontre de deux mondes complets, deux trinités, laissant entrevoir un point de correspondance décisif entre macrocosme et microcosme.

Par le 6, l’homme entre en harmonie avec l’univers : il se superpose au monde, il s’intègre et fusionne avec lui. Cette intégration équivaut à une prise de conscience intime de notre condition, menant à la paix et à la sagesse.

L’Hommage à l’hexagone de Vasarely.

Célèbre artiste plasticien et fondateur de l’Op art (art optique – cf. image en tête de cet article), Victor Vasarely a longtemps étudié la forme hexagonale, notamment dans sa période Hommage à l’hexagone (1964-1976).

Avec Vasarely, l’hexagone devient le support de tous les effets visuels, de toutes les transformations : il est le périmètre du mouvement.

Pour Vasarely, l’hexagone exprime l’unité, essence abstraite du beau. Cette unité se fonde sur la dualité, les contrastes, autrement dit sur les opposés complémentaires. A ce titre, l’hexagone relie le physique et le métaphysique : il permet de comprendre la structure matérielle du monde tout autant que sa superstructure spirituelle.

Notons que le bâtiment de la fondation Vasarely à Aix-en-Provence consiste en une série d’alvéoles hexagonales, chacune abritant une série de créations. C’est ainsi que l’hexagone se fait prisme, base d’une nouvelle forme d’architecture.

Site ouvert et humaniste, JePense.org vit grâce à vos dons.
Cliquez ici si vous souhaitez faire un don sécurisé :

Fondation Vasarely, Aix-en-Provence

Les formes hexagonales dans la Nature : la recherche de l’optimum.

On retrouve l’hexagone dans la Nature : les alvéoles des ruches, mais aussi les pétales des jonquilles, les orgues basaltiques (coulées de lave refroidie), les flocons de neige ou les bulles de savons comprimées dans un espace restreint.

Dans la Nature, l’hexagone apparaît le plus souvent pour des raisons d’optimisation de l’espace : en effet, parmi les figures régulières qui permettent de composer l’espace, l’hexagone correspond à la plus grande surface possible pour un périmètre donné.

L’hexagone, image de la communauté et de l’effort collectif.

A l’image de la ruche, l’hexagone évoque l’organisation optimale, le travail collectif, la solidarité et la communauté. Il constitue en lui-même un assemblage d’éléments identiques (triangles ou losanges) pouvant représenter les individus qui s’unissent pour former le corps social.

De même, les hexagones imbriqués peuvent représenter différentes communautés humaines qui se fédèrent. L’hexagone est alors l’image même du pays (rappelons que la France est représentée sous la forme d’un hexagone).

Hommage à Georges Pompidou, Victor Vasarely

Au final, l’hexagone est l’une des formes remarquables de la géométrie sacrée. Entre cercle et carré, esprit et matière, art et architecture, l’hexagone montre la voie de la réconciliation des contraires, fondement de la beauté et de la sagesse.

Voir aussi notre série d’articles sur le symbolisme des formes géométriques.

Quitter la version mobile