JePense.org

L’éternel présent en spiritualité : définition

éternel présent spiritualité définition

L’éternel présent en spiritualité : définition et signification. Comment entrer dans l’éternel présent ? Comment atteindre la sagesse et la sérénité ?

L’éternel présent est une notion spirituelle qui décrit un espace de vie situé entre le souvenir du passé et les attentes du futur. Il s’agit en réalité d’un espace mental stable, marqué par un état de paix et de sérénité.

La notion d’éternel présent repose sur l’idée que le passé et l’avenir constituent deux phénomènes mentaux qui empêchent l’Homme d’accéder à la réalité, et qui lui barrent le chemin de l’accomplissement spirituel.

En effet :

Ainsi, passé et futur nous maintiennent dans l’illusion que les choses auraient pu être autrement, ou qu’elles pourraient demain être conformes à nos désirs.

Pourtant, deux choses sont sûres : il est impossible de refaire le passé, et il est très difficile d’anticiper l’avenir.

On peut toutefois se demander dans quelle mesure nous aurions pu agir différemment dans le passé, et d’autre part si nous avons un réel pouvoir sur l’avenir…

Précisément, le sage est celui qui sait qu’il n’a aucun pouvoir sur le cours des choses. Il sait que chacune de ses pensées et de ses actions est influencée par une infinité de causes qu’il ne maîtrise pas. Ancré dans le grand Tout, il s’en remet entièrement au destin. Humble, il n’a aucune ambition. N’attendant rien, ne regrettant rien, n’imaginant rien, il s’en remet au présent, au cours des choses, en lequel il a entièrement confiance. Le bonheur durable se situe là, dans le constat que les choses sont conformes à ce qu’elles doivent être : voilà l’éternel présent.

La première étape consistera donc à chasser notre ignorance, en l’occurrence l’oubli que nous sommes des êtres influencés, déterminés, dépendants. Prendre conscience de cela, c’est lâcher prise et s’autoriser à vivre vraiment.

Entrons dans la définition de l’éternel présent.

Lire aussi notre article : Ici et maintenant : sens spirituel

L’éternel présent en spiritualité : définition et signification.

L’éternel présent peut être défini comme l’espace de la vie véritable, espace qui se révèle sous la lumière de la connaissance spirituelle.

L’éternel présent reconnecte l’Homme à son état réel. Le présent est un temps sans épaisseur, à l’image de l’homme éveillé qui se voit lui-même comme n’ayant aucune épaisseur. Cet homme est un point, un carrefour d’influences, un centre invisible pourtant bien inclus dans le Tout cosmique.

A cheval entre tout et rien, entre matière et esprit, l’éternel présent est un point d’équilibre, un espace de libre conscience. C’est le lieu d’un contact privilégié avec le Principe ; c’est pour les bouddhistes l’accès au nirvana, et pour les chrétiens le point d’entrée dans le Royaume de Dieu.

Les caractéristiques de l’éternel présent.

Renoncer au passé et à l’avenir permet de se laisser traverser par l’évidence que nous ne pouvons être que ce que nous sommes. C’est nous rappeler que nous sommes des enfants du cosmos et de Dieu, loin de l’illusion de l’autonomie et de la séparation. Nous comprenons alors que nous devons accepter notre condition : c’est ce qui nous permettra de “vivre vraiment”.

Dans l’éternel présent, l’individu ne connaît ni bonheur ni malheur : il jouit tout simplement de la vie, il s’émerveille de tout ce qui l’entoure. Il ne connaît ni bien ni mal, car il accepte toute chose comme étant conforme à l’Ordre et à la volonté divine.

L’éternel présent est donc un espace de compréhension, d’acceptation et d’Amour au sens d’unité.

Cependant, il faut reconnaître qu’il n’est pas facile de s’extraire du passé, de l’avenir et des pensées qui y sont liées. Nos instincts, notre ego et tout ce qui fonde notre personnalité nous ramènent sans cesse à nos peurs, à nos angoisses et à nos attachements. Cela est normal et permet même notre survie.

Il faudra donc accueillir nos pensées négatives : l’acceptation doit aller jusque-là, c’est même la condition du bonheur. La méditation est un moyen parmi d’autres d’y parvenir.

Parallèles philosophiques.

On peut associer le concept d’éternel présent à la formule « Carpe diem » d’Horace. Ce Carpe diem (« cueille le jour ») est une invitation à se détacher à la fois des fantômes du passé et des illusions du futur, afin de vivre réellement l’instant présent. Il ne s’agit pas d’un hédonisme, mais d’un moyen de cultiver un bonheur durable.

Dans le même ordre d’idée, Epicure déclare que le bonheur vient de l’intérieur et non de l’extérieur : il dépend de notre capacité à adopter un regard serein sur les choses, plutôt que de chercher à influencer ce que nous ne pouvons changer.

De manière générale, épicuriens et stoïciens appellent à cultiver un état de quiétude qu’ils appellent ataraxie (« absence de trouble »), donc loin d’un passé disparu et d’un futur insaisissable.

Lire aussi notre article : Epicurisme et bonheur en philosophie.

Site ouvert et humaniste, JePense.org vit grâce à vos dons.
Cliquez ici si vous souhaitez faire un don sécurisé :

L’éternel présent : parallèles symboliques.

L’éternel présent peut renvoyer aux notions et aux symboles suivants :

Au final, l’éternel présent constitue un paradis pour celui qui réussit à dépasser ses pensées immédiates. Derrière le flux étourdissant de notre mental, il existe en effet un monde de pure conscience, non soumis aux aléas, indifférent aux illusions. Entrer dans cet espace nécessitera d’abandonner une partie de soi.

Dans ce paradis intérieur, toute souffrance a disparu. La peur de la mort s’étant dissipée, l’éternité se dévoile et nous pouvons alors faire l’expérience du bonheur et de la plénitude.

Citations sur l’éternel présent.

L’éternité, ce n’est pas un glas qui résonne à l’infini, l’éternité, c’est l’éternel présent.
Jacques de Bourbon-Busset

Et ainsi, le présent ne nous satisfaisant jamais, l’expérience nous pipe, et de malheur en malheur, nous mène jusqu’à la mort, qui en est un comble éternel.
Blaise Pascal

Le Tao est infini, éternel,
Pourquoi est-il éternel ?
Il n’est jamais né ;
ainsi ne peut-il jamais mourir.
Pourquoi est-il infini ?
Il n’a pas de désirs pour lui-même ;
ainsi est-il présent pour tous les êtres.

Tao Te King 7

Pour aller plus loin :

Quitter la version mobile