JePense.org

Le dragon et son symbolisme

dragon symbolisme signification

Le dragon et son symbolisme : quelle signification spirituelle et alchimique ? Comment interpréter le dragon ? Quel sens caché ?

Le dragon est une créature légendaire que l’on retrouve dans beaucoup de cultures et de traditions spirituelles et ésotériques, aussi bien en Occident qu’en Orient.

Le dragon est d’abord un reptile « augmenté », doté d’ailes, de pattes et de griffes, ce qui peut faire penser aux dinosaures. Mais assez souvent, le dragon est composé de membres provenant d’autres animaux (chiens, cervidés, tigres, aigles…) comme pour montrer qu’il porte en lui toutes les forces de la Nature.

Inspirant la terreur, le dragon est un monstre aux pouvoirs étendus qui règne sur tous les éléments :

La signification du dragon varie d’une civilisation à l’autre : symbole de vie et de puissance en Chine, monstre démoniaque à terrasser dans la mythologie celtique et nordique ainsi que dans l’Europe médiévale, il peut être bénéfique ou maléfique, protecteur ou despote.

Dans la mythologie grecque, le dragon est presque toujours le gardien d’un trésor ou d’un lieu sacré : il doit être vaincu pour y avoir accès. On devine que ce trésor est celui de la sagesse et de l’immortalité.

En alchimie, le dragon représente le chaos-monde qui contient un certain potentiel d’ordre ; le dragon est alors le symbole de l’énergie primordiale.

Remarque : Le mot « dragon » vient de l’indo-européen repris par le grec drakon et le latin draco (« voir clair », « regard perçant »).

Entrons dans le symbolisme du dragon et sa signification spirituelle.

Le dragon et son symbolisme spirituel.

Les dragons sont les héritiers des créatures chthoniennes des mythologies indo-européennes, lesquelles présentaient le plus souvent les traits de serpents monstrueux : Apophis (Egypte), Python (Grèce), Kaliya (Inde)…

On retrouve le dragon dans de nombreux mythes et légendes :

Au final, le symbolisme du dragon renvoie principalement aux éléments suivants :

La perle du dragon et son symbolisme.

En Chine, le dragon cache une perle sous les replis de son goitre. Cette perle symbolise l’étendue de son pouvoir. Celui qui aura la chance de la récupérer connaîtra le bonheur, la plénitude et la sagesse : il aura accès à la connaissance des choses supérieures.

Notons que la « perle du dragon » désigne aussi la sagesse de l’empereur et la perfection de ses actes.

Différents types de dragons.

Le dragon est souvent rouge ou vert, plus rarement noir ou bleu foncé. Selon les différentes légendes, son sang peut être noir, jaune, rouge ou encore vert.

Voici quelques types de dragons célèbres :

Au Japon, on distingue habituellement 4 espèces de dragons : céleste, pluviale, souterraine et terrestre-aquatique.

De même, en Chine, on trouve :

Le dragon : un symbole alchimique.

En alchimie, le dragon (ou « Basilic philosophique ») a une signification équivalente à celle de l’ouroboros, le dieu-serpent qui se mange lui-même.

Les deux dragons qui se tournent autour représentent les forces issues d’Un-le-Tout, à savoir le Soleil et la Lune, l’actif et le passif, l’ordonné et le chaotique, le fixe et le volatil. Nous avons là la neutralisation des tendances adverses (le soufre et le mercure alchimiques) dans l’unité cosmique.

Le dragon est donc le Principe créateur, qui englobe en lui-même les forces positives et les forces négatives auto-destructrices. Il fait le lien autant avec l’esprit qu’avec la matière : il est le Verbe, le principe actif, évolutif, inscrit dans le monde manifesté. Il est la dualité dans l’unité.

Déchainé, le dragon représente la Nature qui se dévore elle-même, qui convoite et qui désire. Mais régulé, harmonisé par lui-même ou son double, le dragon exprime l’harmonie cosmique et l’équilibre.

Ainsi, le dragon est à la fois conscience et inconscience, clé de connaissance et obstacle à la connaissance. Le dragon est la matière-même de l’oeuvre alchimique.

Site ouvert et humaniste, JePense.org vit grâce à vos dons.
Cliquez ici si vous souhaitez faire un don sécurisé :

La symbolique du dragon en psychanalyse.

En psychologie, le dragon peut renvoyer au côté ténébreux et négatif du psychisme humain, incluant les instincts, la peur, la haine et l’égoïsme. Cet inconscient doit être vaincu par un effort héroïque de connaissance de soi.

En réalité, les dragons sont en nous : les connaître et les reconnaître, c’est déjà les dompter et en faire des alliés puissants.

Lire aussi notre article sur le symbolisme du serpent.

Pour votre bibliothèque :

Quitter la version mobile