JePense.org

Qu’est-ce que le destin ? (philosophie, spiritualité)

destin : définition

Le destin : définition philosophique et spirituelle. Sommes-nous soumis à un destin ? Faut-il croire au destin ? Peut-on forcer le destin ?

Dans la mythologie grecque, les Moires (ou les Parques chez les Romains) étaient les trois divinités du destin, à savoir Clotho, Lachésis et Atropos. Filles d’Ananké, déesse de la Nécessité, elles tissent le fil de la vie, le déroulent et le coupent. La production du destin est donc associée au travail de filage.

Se poser la question du destin, c’est s’interroger sur la vie elle-même, et plus précisément sur sa direction et son sens.

En général, le destin renvoie à une force supérieure qui détermine les événements de notre vie, selon un schéma difficile à connaître et à changer.

Le destin serait donc par nature inéluctable : toute tentative de le contourner serait illusoire. Le destin est alors synonyme de sort, de fatalité. Mais ça n’est pas la seule manière d’aborder le destin.

Tentons d’aborder le mécanisme du destin et sa définition philosophique.

Lire aussi notre article : Le devenir en philosophie : définition et implications.

Le destin : définition philosophique.

Définition : Le destin est l’avenir d’un être humain ou d’un groupe humain. Le destin renvoie aussi aux forces qui œuvrent à ce qui fera demain : instance supérieure, causes naturelles, hasard…

Ainsi, selon les cas, le destin est :

La mécanique du destin.

L’être humain a toujours cherché à connaître la mécanique du destin.

Il le voit :

Cette dernière vision, “déterministe”, semble a priori la plus raisonnable. Elle permet d’écarter les superstitions et invite à comprendre les causes profondes de ce que nous sommes, en évacuant la peur et le jugement.

Mais la compréhension de soi-même et du monde ne sera jamais suffisante pour prévoir l’avenir et prendre son destin en main, sachant que le “hasard” peut provoquer à tout moment un événement inattendu, bouleversant tout ce qui semblait compris ou acquis.

D’autre part, rien ne prouve l’existence d’une force supérieure qui régirait l’évolution du monde dans son ensemble. Mais rien ne prouve non plus son absence…

Le destin : définition en religion et en philosophie.

Voici quelques approches du destin en religion et en philosophie :

Faut-il croire au destin ? Peut-on s’écarter de son destin ?

L’homme moderne a l’impression d’être libre de son destin, oubliant qu’il est le résultat d’un grand nombre d’événements et de causes passées, dont il n’est en réalité pas conscient.

En effet, chaque individu est le résultat d’un enchaînement causal : il semble donc impossible de s’écarter de son destin pour la simple et bonne raison qu’il est impossible d’agir sur ses causes. Le libre-arbitre ne serait donc qu’une illusion, tous mes choix étant déterminés entre autres par mon éducation, ma culture, ma personnalité, mes gènes ou ma psychologie.

Pourtant, ce serait oublier que l’individu est aussi, pour une part, la cause de lui-même. Par le mécanisme de la conscience, l’être humain a la possibilité de prendre du recul par rapport à ce qu’il est. Il peut tenter de mieux comprendre son fonctionnement intime, se libérant ainsi de ses préjugés et de ses réflexes psychologiques.

L’analyse des causes est donc un chemin d’épanouissement et d’acceptation, en ce sens qu’il permet de se réconcilier avec soi-même et avec son histoire. Il ne s’agit pas de nier son destin ou de le rejeter, mais plutôt de le comprendre et de l’accepter.

Et si on laissait faire le destin ? Voir notre article sur le non-agir de la philosophie taoïste.

Le progrès : destin de l’humanité ?

En conclusion, tout individu est le résultat d’un enchaînement causal qu’il est difficile de dépasser, même en en faisant l’analyse détaillée. Mais l’individu est libre d’accepter son destin, et si tel est le cas, il ne le percevra plus comme un problème ou un danger.

Le vrai destin de l’être humain ne serait-il pas de progresser sur le chemin d’une meilleure connaissance de lui-même, des autres et du monde ? Lire notre article sur la loi du progrès.

Voir aussi nos articles :

Site ouvert et humaniste, JePense.org vit grâce à vos dons.
Cliquez ici si vous souhaitez faire un don sécurisé :

Pour aller plus loin sur le destin et sa définition philosophique :

Quitter la version mobile