JePense.org

Ancien Testament et Nouveau Testament : différence

ancien testament et nouveau testament

Quelle est la différence entre l’Ancien Testament et le Nouveau Testament ? Pourquoi la Bible est-elle constituée de deux parties ?

L’Ancien Testament et le Nouveau Testament forment les deux grands textes de la Bible :

Ancien Testament et Nouveau Testament ont été écrits à plusieurs siècles d’intervalle et présentent des contenus assez différents. Pourtant, ils s’inscrivent dans la même tradition.

A noter que « Testament » signifie témoignage, mais aussi contrat ou alliance :

Voyons les similitudes et les différences entre l’Ancien et le Nouveau Testament.

La Bible des Juifs et la Bible des chrétiens.

Nous l’avons vu, l’Ancien Testament correspond à la Bible des Juifs ; c’est un texte commun aux Juifs et aux chrétiens.

Les premiers chrétiens étaient juifs : ils formaient un courant du judaïsme. Mais un processus de séparation s’est opéré à partir des années 130, allant jusqu’à une véritable scission entre judaïsme et christianisme.

Aujourd’hui, les Juifs ne reconnaissent pas le Nouveau Testament : pour eux, Jésus n’est pas le messie pour la simple et bonne raison qu’il est mort sans avoir réalisé les prophéties annoncées dans l’Ancien Testament (libération du peuple d’Israël, paix, abondance, etc).

Lire notre article : L’annonce du messie dans l’ancien testament.

L’Ancien Testament.

L’Ancien Testament a principalement été écrit en hébreu. Il aurait été rédigé entre les VIIIème et IIème siècles avant J.-C. Il a été traduit en grec au cours du IIIème siècle avant J-C : cette traduction est appelée Septante, en hommage au 72 traducteurs d’Alexandrie.

L’Ancien Testament rassemble, pour les catholiques, les Livres suivants :

L’Ancien Testament a pour thème principal l’alliance entre Dieu et son peuple :

Le Nouveau Testament.

Qui a écrit le nouveau testament ?

Les livres du Nouveau Testament ont été rédigés en grec, entre le milieu du Ier et le début du IIème siècle, par diverses communautés chrétiennes.

Les Évangiles sont attribués à des apôtres, mais ces derniers n’en sont pas les rédacteurs. En réalité, des centaines de textes ont été rédigés par les communautés chrétiennes, mais seuls 27 livres ont été retenus en 364 au moment ou l’Eglise a figé le contenu du Nouveau Testament.

Les Évangiles témoignent de la vie de Jésus et racontent son ministère. Ils tendent à démontrer que Jésus est bien le Fils de Dieu, l’Emmanuel, c’est-à-dire le messie annoncé dans l’Ancien Testament.

Le Nouveau Testament comporte :

Les différences entre l’Ancien Testament et le Nouveau Testament.

Les différences entre l’Ancien Testament et le Nouveau Testament sont nombreuses, aussi bien dans le style que dans le contenu. Cependant, les deux Livres peuvent facilement être mis en perspective.

Dieu dans l’Ancien et le Nouveau Testament.

L’Ancien Testament décrit la colère de Dieu contre le péché, l’aveuglement et le manque de foi. Le châtiment divin est omniprésent, par exemple à travers la malédiction d’Adam et Ève (condamnés à la souffrance, au travail et à la mort), les tourments de Caïn, le Déluge (extermination de la quasi-totalité des êtres vivants de la surface de la Terre), l’attaque des serpents (Nombres), la destruction de Sodome et Gomorrhe, la mise à mort d’Er et Onan (voulue par Dieu), ou encore les dix plaies d’Egypte (la dixième étant la mise à mort par Dieu de tous les nouveaux-nés non-juifs ; Dieu est pour l’occasion appelé « l’Exterminateur »).

Au contraire, le Nouveau Testament fait état de la grâce divine : Dieu envoie son fils pour racheter, par son sacrifice, tous les péchés des hommes. Le pardon est central ; le Royaume de Dieu est promis à tous ceux qui croient en Jésus.

La vision universelle du Nouveau Testament.

Alors que l’Ancien Testament concerne le destin du peuple élu, le Nouveau Testament porte une promesse plus universelle : Jésus s’adresse à tous les hommes, et non pas seulement aux enfants d’Israël.

Site ouvert et humaniste, JePense.org vit grâce à vos dons.
Cliquez ici si vous souhaitez faire un don sécurisé :

Lecture manichéenne.

Au cours de l’Histoire, de l’Antiquité au Moyen-Age, certains courants du gnosticisme et du manichéisme sont allés jusqu’à opposer radicalement Ancien Testament et Nouveau Testament :

Ainsi les manichéens rejetaient l’Ancien Testament, qu’ils considéraient comme le Livre du mal, pour ne s’intéresser qu’au Nouveau Testament, livre d’espérance.

Quitter la version mobile